Cie La Muse Errante
Cie La Muse Errante
 

21H Nos Cabarets

Un repas issu de l'agriculture biologique

inventé par Jean-Marie Permingeat. Le créateur culinaire de cette nouvelle édition.

Jean-Marie cultive et élève ses aliments sous les précepte de l'agriculture biologique, il aime inventer des recettes au gout vrais et aux textures surprenante...

Plus que des oiseaux, nous mangerons des nids de saveur... des céréales et graines toréfiés... viandes laquées et épicées... ganache légère comme une plume... et gageons que nos papilles s'envolerons comme les bulles d'une clairette au gingembre qu'il nous propose de savourer en éveil de nos sens...

 

Des lectures apéritives

Textes de Jean Cagnard dans une installation de Isabelle Jacquet.

 

Auteur de romans, de nouvelles, de poésie et de pièces de théâtre, Jean Cagnard fonde en 2005 avec Catherine Vasseur, la Cie 1057 Roses. Il se joue des mots et des sens et l'oiseau ne serra certainement pas où on l'attend.

 

La naissance pas loin de la mer, tout près de la métallurgie.

Plus tard, pas mal de petits boulots, rencontre avec l’écriture, bonjour, des chantiers de maçonnerie, tout en écrivant. Puis les choses prennent leur place, certaines disparaissent, au revoir, d’autres se fortifient, on élargit la vie, écrire est ce qu’il faut faire à tout prix.

Auteur de théâtre, roman, poésie, nouvelles. Travaille avec des compagnies de marionnettes, de rue, des clowns, des plasticiens…En 2005, création de la Compagnie 1057 Roses avec Catherine Vasseur et passage à la mise en scène. (publications : L’escalier de Jack, roman, éditions Gaïa, 2012 / Grosses joies, nouvelles, éditions Gaïa, 2014 // créations (Compagnie 1057 Roses) : La distance qui nous sépare du prochain poème, 2012 / Au pied du Fujiyama, 2015 (Les deux textes édités aux Editions Espaces 34)

 

Sculpteur et génératrice de couleurs, Isabelle Jacquet participe à notre festival depuis sa première édition. Elle a accompagné notre château de cène de ses serpents totémique et a su ravir nos papilles de ses mets colorés...

 

« Quand je sculpte, je m'invente un pays, un univers.

Mes totems sont les reflets des racines que je n'ai pas, voulant se planter en terre et s'étirant vers le ciel... des passerelles entre passé et présent, et entre les cultures... des sortes de tour de Babel où je cherche utopiquement un langage universel qui rapprocherait les êtres...


Peindre mes sculptures, c'est comme les recouvrir d'un grand éclat de rire et de vie.


Créer c'est tenter de mettre un peu de beauté dans ce monde parfois désenchanté. »

 

Cette année elle composera l'écrin de notre cabaret non pas en carte blanche mais en carte bigarrée!

 

En "plat chaud" : nos concerts à plumes

Léo Plastaga

Le 4 avril à Chabrillan

 

Carte Blanche à cet electron libre de la musique électro...

Véritable théâtre d'objet sonore, son unvivers musical est toujous plein de surprises.

Venez découvrir avec nous ce moment unique né de la rencontre de Leo Plastaga et d'un bestiaire...à plumes !

 

"Sa musique, alterne expérimentations sonores et "sketches" musicaux, elle peut s'apparenter à l'électro seulement parce qu'elle en utilise les mêmes outils mais elle se joue des étiquettes, chaque pièce aborde un thème précis et un travail différent. Les sons utilisés proviennent du monde entier comme du quotidien. Ils sont remaniés, détournés et deviennent ainsi matière à réflexion... méditation."

Comme un moineau

 Le 5 avril à Barbières

 

Dans l'une de ses chansons, Michèle Bernard dit: "Refaites-nous l' coup du vieux Pataud - Des goélands, du légionnaire - Vos voix qui nous mènent en bateau - C'est pas du râle de poitrinaire (...) J' voulais vous faire un compliment (...) Mesdames les chanteuses, je vous aime"

 

Cette chanson résume bien l'engouement pour les chanteuses populaires que viennent ici revisiter ce duo composé de Françoise Vérilhac (chant), Samantha Guerry (accordéon)...et un moineau

Awena

Le 11 avril à Vercheny

 

L' "Awen" est un mot breton désignant "le souffle d'inspiration poétique". Il est l'élan créatif palpitant en chacun, se manifestant sous des formes artistiques variées...

 

"Chant d'amour, chant d'île, chant des bois, mélopées improvisées, textes sacrés, langue océanique...Le vent souffle d'un morceau à l'autre, déroulant le fil de l'Awen, et emportant l'auditeur vers d'autres rives."


Morgane Tréheux et Marie-Andrée Tremblay viennent de l'Hérault enchanter les cieux de la Drôme.

Miss Lady & Maestro

 

Le 12 avril à Livron

 

Ce soir les plumes seront celles d'une diva venue d'outre-atlantique : Miss Lady, accompagnée de son accordéoniste "frenchy" revisiteront quelques stardards du jazz et de la java

 

Mais..." Chaque jour un peu plus Y a le jazz qui s´installe Alors la rage au cœur (...) la Java fait la malle Ses p´tit´s fesses en bataille Sous sa jupe fendue Elle écrase sa Gauloise Et s´en va dans la rue (...) Il y a de l´orage dans l´air Il y a de l´eau dans le ... gaz Entre le jazz et la java "

Et pour le dessert : STEAM PIGEONK

 

 En final de chacune de nos soirées...

 

 

"Lorsqu’il lui arriva cette histoire de pigeon qui, du jour au lendemain, bouleversa son existence, Jonathan Noël avait déjà dépassé la quarantaine, il avait derrière lui une période d’une bonne vingtaine d’années qui n’avait pas été marquée par le moindre événement.

Et jamais il n’aurait escompté que put encore lui arriver rien de notable, sauf de mourir un jour.

Et cela lui convenait tout à fait. Car il n’aimait pas les évènements, et il avait une véritable horreur de ceux qui ébranlaient son équilibre intérieur et chamboulaient l’ordonnance de sa vie."

 

Nous vous proposons, en dessert, la projection d'un film en pixilation* inspiré de la nouvelle de Süskind : "Le pigeon". Ce montage d'images animées par Olivier Brémond nous entraine dans les émotions d'un lecteur... sa découverte d'une histoire... ou comment l'on se transpose parfois dans la fiction d'un personage, jusqu'à ressentir ses émotions les plus extrèmes, par la simple ouverture d'un livre... le livre du pigeon.

 

* La pixilation (de l'anglais pixilated) est une technique d'animation en volume, où des acteurs réels ou des objets sont filmés image par image. Pixilated en anglais signifie familièrement bourré, ivre. Littéralement, il signifie affecté par les pixies, de l'anglais pixy-led (dirigé par un pixie (lutin, être magique), ou ensorcelé).


Nos coordonnées

Compagnie la Muse Errante
875b route des ayasses

26400 Vaunaveys la Rochette

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

 

. Interview radio DWA

CD  AUDIO  de  La Fin de Satan d'après le texte de Victor Hugo lu par Jacques Merle, mis en musique et en son par Leo Plastaga

Site et visuels : O. Brémond

Les affiches et visuels de Voyage au cœur de l'Homme ont été réalisés par Karactère comunication >>> http://www.karactere.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© olivier dremond